Tous droits réservés. © Plume en Scène – SIRET : 45116866000020 7 avenue du Luxembourg – 91600 SAVIGNY SUR ORGE – 06 63 24 73 66
LE PORTEUR D’HISTOIRE(S)
PRÉSENTE
Une pièce d’Alexis Michalik – Mise en scène par Maëva Gillot
« Par une nuit pluvieuse, au fin fond des Ardennes, Martin Martin doit enterrer son père. Il est alors loin d’imaginer que la découverte d’un carnet manuscrit va l’entraîner dans une quête vertigineuse à travers l’Histoire et les continents. Quinze ans plus tard, au cœur du désert algérien, une mère et sa fille disparaissent mystérieusement. Elles ont été entraînées par le récit d’un inconnu, à la recherche d’un amas de livres frappés d’un étrange calice, et d’un trésor colossal, accumulé à travers les âges par une légendaire société secrète. »
Après   avoir   jusqu'ici   réécrit   des   pièces   de   Shakespeare,   ( La   mégère   à   peu   près   apprivoisée ,   Roméo   et Juliette ),   Alexis   Michalik   écrit   en   2011   sa   première   création.   Il   croit   alors   créer   «   un   objet   intéressant, pas   un   objet   populaire   ».   Presque   5   ans   après   sa   naissance   dans   une   petite   salle   d'Avignon,   le Porteur   d'histoire   se   joue   encore   actuellement   au   studio   des   champs-Elysées   à   Paris   et   en   tournée en France et dans le monde. Conçu comme un conte, Le Porteur d’histoire c'est d'abord l’histoire d’un homme qui enterre son père et qui découvre un manuscrit qui l'entraîne dans une histoire littéraire vertigineuse. Ainsi, le public est successivement envoyé en 1348 au palais des Papes, dans un village algérien de 2001, au cœur du Palais Royal de 1830… Et y côtoie des grandes figures du passé telles que Marie- Antoinette ou encore Alexandre Dumas. Grâce à une mise en scène ingénieuse, le spectateur est embarqué aux quatre coins du monde et dans diverses époques, le tout sur un plateau quasiment nu. LE MOT DE L'AUTEUR «   Le   Porteur   d’histoire   est   une   réflexion   sur   la   part   du   récit   dans   nos   vies   et   sur   son   importance. Comment explorer, à travers un spectacle, une multitude de modes de narration ? Pour   ce   faire,   j’ai   choisi   cinq   acteurs   :   trois   hommes   et   deux   femmes;   cinq   tabourets,   un   plateau   nu   et deux   portants   chargés   de   costumes.   Les   cinq   acteurs   incarnent   un   nombre   illimité   de   personnages fictionnels ou historiques. Au fil du récit, ils deviennent moteurs et instruments narratifs. » SES INSPIRATIONS «   Côté   théâtre,   il   y   a   Mouawad,   Mnoushkine   ou   Simon   Mc   Burney.   Côté   littérature,   il   y   a   Le   Huit ,   un roman   de   Katherine   Neville   dévoré   sur   la   plage   il   y   a   quelques   années,   et   puis   bien   sûr   l'ensemble des   Dumas...   Côté   cinéma,   il   y   a   Inception ,   Memento ,   21   grammes ,   et   tous   les   films   qui   jouent   avec la   temporalité.   Côté   séries,   il   y   a   Game   of   Thrones ,   Lost    et   toutes   les   grandes   sagas,   elles-mêmes inspirées des feuilletons du 19 e siècle, et du cinéma... et la boucle se referme. »
«   Pendant   une   heure   trente   de   rêveries,   on   s'est   perdus   dans la   moite   chaleur   algérienne,   puis   sous   la   pluie   battante   de   la campagne   française.   On   était   dans   une   vieille   Peugeot   mal chauffée, on ne voyait rien dans le petit cimetière désaffecté. Après   avoir   touché   le   papier   poussiéreux   du   vieux   livre,   nous étions   mal   assis   dans   la   calèche,   rassurés   par   le   sourire   du jeune   Dumas   et   l'humeur   champêtre   de   la   balade   de   Marie- Antoinette. Mais   qu'est-ce   que   c'est   que   cette   histoire?   Il   suffit   d'y   croire, nous dit le Porteur d'histoire. Une    réflexion    sur    l'Histoire?    L'histoire?    Les    histoires?    Cette pièce   est   évidente   d'humanité,   d'universalité,   et   ne   gagnerait pas   à   être   définie   précisément.   Le   jeu   des   cinq   acteurs   est   fin, juste, drôle et drôlement humain. La   mise   en   scène   à   la   fois   humble   et   subtile,   surprend   par   son efficacité   et   élocution   évidente.   Comme   s'il   ne   manquait   de rien. A voir absolument...histoire d'y croire. » - L'EXPRESS
La mise en scène        Maëva Gillot  J'ai choisi cette pièce car elle a marqué le début de ma passion pour le théâtre, en changeant la vision que j'avais de cet art.  Grâce à sa mise en scène incroyable, sans décor, si ce n'est 5 tabourets, deux portants de costumes, 5 comédiens qui se changent à vue,  Alexis Michalik révèle la puissance du pouvoir de l'imaginaire. Ainsi 5 comédiens jouent à eux seuls une trentaine de personnages,  à travers une narration multidimensionnelle. Tout part d'un fait divers sans grand intérêt, une anecdote, qui nous amène à suivre  une piste qui nous mène à une autre, et nous voilà embarqués dans l'Histoire. Cette pièce mêle d'ailleurs à la perfection histoires  et Histoire, mêlant des personnages et des légendes fictives à des éléments historiques réels.
La mise en scène Maëva Gillot J'ai choisi cette pièce car elle a marqué le début de ma passion pour le théâtre, en changeant la vision que j'avais de cet art. Grâce à sa mise en scène incroyable, sans décor, si ce n'est 5 tabourets, deux portants de costumes, 5 comédiens qui se changent à vue, Alexis Michalik révèle la puissance du pouvoir de l'imaginaire. Ainsi 5 comédiens jouent à eux seuls une trentaine de personnages, à travers une narration multidimensionnelle. Tout part d'un fait divers sans grand intérêt, une anecdote, qui nous amène à suivre une piste qui nous mène à une autre, et nous voilà embarqués dans l'Histoire. Cette pièce mêle d'ailleurs à la perfection histoires et Histoire, mêlant des personnages et des légendes fictives à des éléments historiques réels.
La mise en scène Maëva Gillot J'ai choisi cette pièce car elle a marqué le début de ma passion pour le théâtre, en changeant la vision que j'avais de cet art. Grâce à sa mise en scène incroyable, sans décor, si ce n'est 5 tabourets, deux portants de costumes, 5 comédiens qui se changent à vue, Alexis Michalik révèle la puissance du pouvoir de l'imaginaire. Ainsi 5 comédiens jouent à eux seuls une trentaine de personnages, à travers une narration multidimensionnelle. Tout part d'un fait divers sans grand intérêt, une anecdote, qui nous amène à suivre une piste qui nous mène à une autre, et nous voilà embarqués dans l'Histoire. Cette pièce mêle d'ailleurs à la perfection histoires et Histoire, mêlant des personnages et des légendes fictives à des éléments historiques réels.
RÉSERVEZ DÈS MAINTENANT
PARIS | ARDENNES